You are currently viewing Hommage à Jacques Viret
Jacques Viret un des premiers président des Amis de Bayard

Hommage à Jacques Viret

Extrait de La Lettre n°46 © Les Amis de Bayard

L’année 2018 a été marquée pour les Amis de Bayard, par le décès brutal de leur président depuis dix ans Jacques Viret.

Nous reproduisons ici l’hommage prononcé par Gérard Mathon, vice-président de l’association, lors de la cérémonie funéraire du 4 janvier 2019.

« Pour Jacques

 

À l’issue des 12es Rencontres Bayard de septembre 2009, tenues à Pontcharra avec un franc

succès populaire, Jean Baccard avait décidé de laisser sa place de président des Amis de Bayard,

après ses seize années passées à la destinée du chevalier Bayard. Il venait de trouver un successeur

en la personne de Jacques Viret, qu’il avait connu et apprécié au sein du club de ski de Pontcharra

d’abord, puis du Conseil d’Administration des Amis de Bayard.

Un général avec un chevalier… Jacques avec le chevalier Bayard… quelle belle association !

jacques Viret portrait -Les Amis de Bayard

Et c’est ainsi que Jacques a mené « ses troupes » à travers les différentes Rencontres Bayard :

– en octobre 2011, les 13es, à Saluces, en Italie ;

– en octobre 2013, les 14es, à Lyon ;

– en septembre 2015, les 15es, à Pontcharra, pour l’anniversaire de Marignan ;

– en octobre 2017, en plus, un voyage à Cluny, pour l’abbaye et les haras.

 

Et, pour l’année 2019, Jacques avait déjà associé les Amis de Bayard aux journées MARCHALP, de Stéphane Gal et Patrick Ceria, cette marche en armure pour le franchissement d’un col dans les Alpes, dans les pas de Bayard, prévue pour juillet 2019.

 

Son intérêt pour la philosophie l’a conduit à s’intéresser au mythe de Bayard à travers les époques, en utilisant l’analyse psychologique de Jung et sa notion d’inconscient collectif. Je vous renvoie à son texte dans la Lettre no 37.

 

Le musée Bayard dut fermer en 2014 : cela l’attrista, et il pensait pour lui tenir place à l’ancienne église de Grignon.

Mais sa dernière grande motivation fut l’étude scientifique du crâne « supposé » de Bayard… et la datation de l’une de ses dents !

À partir des dossiers constitués par les Amis de Bayard, Jean Baccard et Daniel Guérin, le préfet Jean-Christophe Parisot de Bayard a sollicité notre aide financière, à la fin de l’année 2015, en démarchant le professeur Lucotte pour cette étude. Un appel aux dons de nos adhérents et de la communauté de communes Le Grésivaudan a porté ses fruits…et les recherches ont pu commencer… et aboutir à un résultat proche des 99 %.

Et Jacques espérait pouvoir effectuer d’autres recherches pour conforter ce résultat déjà très favorable.

 

 Mais les Archives départementales refusent désormais tout prêt du crâne pour une éventuelle contre-expertise. La dent prélevée a cependant permis de préciser l’alimentation de Bayard (proche d’une alimentation campagnarde), et même l’âge de la mort du propriétaire de la dent : autour de cinquante et un ans, comme l’avait estimé Jean Jacquart, sans doute l’un des meilleurs historiographes de Bayard.

 

C’est à travers les comptes rendus dans les Lettres des analyses du professeur Lucotte que Jacques a su mettre en valeur ses qualités de scientifique au profit d’une vulgarisation accessible à tous.

 

Avec Jacques, les Amis de Bayard ont connu, pendant neuf ans, un bon président, qui fut, comme le chevalier, sans peur et sans reproche.

Merci beaucoup à toi, Jacques, pour tes qualités humaines, ta modestie…    Bon repos…

Laisser un commentaire