Le mythe

La vie de Bayard est caractérisée par une succession d’actions, soit glorieuses, soit inhabituelles pour l’époque, et qui ont marqué les esprits aussi bien de ses amis que de la plupart de ses ennemis. Bayard a suffisamment étonné de son vivant pour pouvoir susciter, après sa mort, nombre de récits relatant ses exploits. Certains sont sans doute véridiques, d’autres plus contestables, mais qu’ils soient vrais, exagérés ou imaginés, ils ont tous contribué à hisser Bayard au niveau d’une légende aux tonalités affectives particulièrement vives. Cet accent affectif a permis de conférer une dynamique particulière à la vie psychique de bon nombre de personnes, et cette légende est ainsi devenue mythe. Les mythes sont en effet l’expression des forces d’une âme collective, ils impressionnent, ils fascinent, ils exercent une grande influence.